L ARCHE DE NOE DE MARIE

L ARCHE DE NOE DE MARIE

les dents

. Une exposition reconnue aux affections bucco-dentaires

                               


95 % des éleveurs interrogés considèrent le Caniche comme particulièrement sensible aux problèmes dentaires. L'âge moyen d'apparition du tartre est donné vers 3,5 ans, mais dans certains cas le détartrage s'impose beaucoup plus tôt (Royal Canin 2003, Hoffman & coll, 1996).

Comment se développe le tartre ?

Le tartre se forme par calcification de la plaque dentaire. Quelques heures après détartrage et polissage des dents, la plaque dentaire se dépose à la surface de l'émail : elle est formée de centaines de millions de bactéries, amalgamées au sein d'une matrice organique constituant un dépôt adhérent à la surface des dents.

En moins de deux jours, la plaque fixe des minéraux (phosphates de calcium) contenus dans la salive : c'est la formation du tartre qui commence. Les premières formations de tartre apparaissent au 15e jour environ après un détartrage et un dépôt devient visible après 3-4 semaines.

Le pH de la salive du chien est de 8,6 environ alors qu'il est normalement compris entre 6,5 à 7 chez l'homme. Ce pH alcalin favorise la précipitation de phosphates de calcium, donc la formation du tartre.



Gingivite : la gingivite est oedématiée et inflammatoire. © P. Hennet

Le tartre représente un environnement favorable pour les bactéries pathogènes qui trouvent à sa surface des anfractuosités d'où il est difficile de les déloger. Ces bactéries libèrent des toxines responsables :
- de l'inflammation de la gencive : c'est la gingivite,
- de l'attaque des tissus de soutien de la dent (parodonte) : c'est la parodontite. À terme, on aboutit à son déchaussement et à sa chute.



Parodontite sévère. L'atteinte gingivale dépasse la jonction muco-gingivale. La profondeur des poches augmente et les gencives saignent facilement. Des débris et du pus sont prisonniers du tartre. Les dents sont très mobiles. La mauvaise haleine est extrême.

La maladie parodontale se développe plus tôt chez les petits chiens que chez les autres (Harvey & coll, 1994). Elle peut provoquer des douleurs telles qu'elles découragent le chien de manger.



Radiographie de parodontite avancée : destruction de l'os alvéolaire (30 à 50 %), associée à la résorption de la racine de la 4e prémolaire.



Perte des incisives chez un Caniche. © P. Hennet © L. Mercier

UNE CROQUETTE QUI RETARDE L'APPARITION DU TARTRE

Il est essentiel de retirer la plaque dentaire avant qu'elle n'ait le temps de s'organiser et de se minéraliser. La prévention idéale repose sur un brossage quotidien des dents du chien avec une brosse douce.



Encourager le Caniche à croquer pour freiner le développement du tartre

L'aliment "Poodle 30" a une texture spécialement étudiée pour encourager le chien à croquer et obtenir une abrasion très légère de la surface des dents. Grâce à l'extrusion longitudinale, la croquette présente un point de rupture retardé qui permet de bénéficier d'un effet "nettoyant" sur une plus grande hauteur de dent.

Distance de pénétration de la dent à l'intérieur de la croquette : comparaison entre Poodle 30 et Mini Adult
(Royal Canin, 2003)



Avec l'aliment Poodle 30, la dent s'enfonce 4 fois plus loin dans la croquette avant rupture de celle-ci.

Force à appliquer pour obtenir la rupture de la croquette : comparaison entre Poodle 30 et Mini Adult
(Royal Canin, 2003)



Comparée à la croquette Mini Adult, la croquette « Poodle 30 » est plus tendre. En revanche, elle résiste plus longtemps à la pression avant de se briser, permettant à la dent de s'enfoncer plus profondément.

Incorporation de substances participant activement à l'hygiène buccale

- L'utilisation de chélateurs de calcium salivaire rend ce dernier indisponible pour la minéralisation de la plaque dentaire ce qui correspond à la formation du tartre. Il est important de donner l'aliment pendant une période prolongée pour avoir un effet bénéfique maximum (Royal Canin, 2003).

- Le zinc perturbe l'adhésion des bactéries à la surface des dents ainsi que le développement de la plaque (Grove, 2000).

- La présence de polyphénols de raisin et de thé vert participe à l'hygiène buccodentaire en ralentissant la croissance de certaines bactéries responsables de la maladie parodontale du chien (Porphyromonas assacharolytica) (Isogai & coll, 1992).

 

Recherche

 

Brochures Prestige

 
  
INTRODUCTION
POODLE 30 : La réponse nutritionnelle spécifique !
1. Un poil à croissance continue : fin et frisé, proche de celui du chiot
2. Une intelligence hors du commun alliée à une longévité record
3. Fréquence croissante de la cataracte avec l'âge

4. Une exposition reconnue aux affections bucco-dentaires
5. Altération progressive des cartilages avec l'âge
L'Histoire du Caniche…
Le Caniche du bout des pattes… au bout de la truffe
Références
Glossaire scientifique


 




28/05/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres